Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda

Du 05 au 10 septembre 2011: 

   9ème Tour Cycliste Féminin International de l'Ardèche (France)

Archives

26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 10:06
Elsy JACOBS
Le GP Elsy Jacobs a lieu aujourd'hui à Garnich (Luxembourg) dans la ville natale d'Elsy Jacobs pour célébrer le 50ème anniversaire de sa victoire dans le premier championnat du monde féminin. Cette victoire eut lieu le 30 août 1958 à Reims mais la course a lieu aujourd'hui pour des raisons de calendrier.

Elsy Jacobs est née le 04 août 1933 à Garnich. Elle est la dernière de 9 enfants dont 6 sont encore en vie à sa naissance. Ses quatre frères sont devenus coureurs cyclistes. Roger, qui cotoya Raymond Impanis et Bim Dietrich participa à des courses en Belgique et au Luxembourg. Robert, de 4 ans son cadet, était boulanger. Il dût abandonné sa carrière de cycliste prématurément après avoir été griévement blessé, renversé par une voiture. Edmond, lui aussi boulanger, fut sélectionné dans l'équipe du Luxembourg pour le Tour de France 1956 mais il dut abandonné l'épreuve dès la 2ème étape suite à une chute. Raymond quant à lui débuta sa carrière en même temps que Charly Gaul. Il se distingua notamment sur le Tour d'Autriche avant de passer professionnel.

Elsy hérita des vélos de ses frères. Elle s'entraînait seule. Son père cultivait 9 hectares de terre et élevait quelques bêtes. Ainsi, Elsy devait prendre part aux travaux de la ferme, sans quoi elle risquait de ne pas pouvoir aller s'entraîner. Elle finissait ses tâches à 14h (parfois beaucoup plus tard), ce qui lui permettait de s'entraînait l'après-midi. Tandis qu'il existait déjà des courses féminines en France et en Belgique, il paraissait inconcevable à cette époque, au Luxembourg, qu'une femme soit coureur cycliste. C'est ainsi que dès le début des années 50 Elsy Jacobs se débrouillait pour participer à des courses en France et en Belgique. Elle n'avait pas de licence mais ces courses étaient quelque peu "sauvages".

Le 12 juillet 1951 elle se classe 12ème à Esch-sur-Azlette. Ce sera son premier classement officiel. En 1953 elle prend sa 1ère licence à Puteaux et dispute 20 courses. En 1955 elle intègre le club de Dippach. L'année suivante Arny Franck devint l'entraîneur du club. Les courses féminines sont toujours interdites au Luxembourg mais Arny Franck l'accompagne en Belgique pour ses courses.

En 1957 Elsy s'installe à Paris. Cette année-là le Luxembourg autorisa officiellement l'organisation d'une course féminine. Elsy obtint sa première licence au Luxembourg.

Le 30 août 1958 elle remporte le 1er championnat du monde féminin officiel qui fut organisé à Reims. Grâce à cette victoire elle devint la fiereté du Luxembourg. C'est probablement grâce à cette victoire que le Luxembourg organise en 1959 le premier championnat national féminin. Il fut bien entendu remporté par Elsy Jacobs qui décrocha tous les titres jusqu'en 1974, à l'exception de 1969.

Le 9 novembre 1958 Elsy Jacobs bat le record de l'heure détenu par Millie Robinson. Elle put tenter ce record grâce à Geminiani qui insista auprès de Louviot, le directeur sportif du groupe St Raphaêl - Quinquina. Alors que le record de la britannique Robinson était de 39,718 km parcourus en une heure, Elsy Jacobs établit le record à 41,348 km alors qu'elle n'avait suivi aucune préparation particulière pour tenter ce record. Elle est la première à franchir la barre des 40 km et il faudra attendre 1972 pour que l'italienne Maria Cressari fasse tomber son record.

En 1959 Elsy Jacobs se classe 2ème du Championnat du monde et en 1961 elle se classe 3ème. Le championnat du monde aura d'ailleurs toujours été son grand objectif. Elle termina chacune des 16 éditions auxquelles elle participa (moins bon classement en 16 participations: 20ème en 72).

Bien qu'elle soit la fiereté du Luxembourg et malgré ses exploits Elsy Jacobs ne peut pas participer aux Championnats du monde de Montréal en 1974 car la Fédération nationale le lui refuse. Elle avait pourtant proposé de prendre les frais à sa charge. Suite à cet événement, Elsy décide en 1975 de prendre la nationalité française, un peu sur un coup de tête. 

De 1955 à 1963 sur 419 courses à travers toute l'Europe, elle gagne 114 fois, se classe deuxième 65 fois et termine 38 fois à la 3ème place. Autrement dit, sur 419 courses elle termine 217 fois sur le podium!

De 1955 à 1978 (date de son 1er départ à la retraite) elle participe officiellement à 1059 courses. Alors qu'elle se retire en Bretagne en 1978, elle reprend la compétition en 1982 et participe à 85 courses sur 3 saisons (82-83-84).

Elsy Jacobs est décédée en 1998 des suites d'un cancer.


L'intégralité des informations contenues dans cet article sont issues du livre de Gaston Zangerlé "Elsy Jacobs, grande duchesse de la petite reine".

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyclisme féminin - dans Retro
commenter cet article

commentaires