Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda

Du 05 au 10 septembre 2011: 

   9ème Tour Cycliste Féminin International de l'Ardèche (France)

Archives

11 mars 2006 6 11 /03 /mars /2006 12:08

Isabelle HOFFMANN

Isabelle HOFFMANN (Lux)

Palmarès

2001

30/06 - 01/07 Championnats nationaux 3e
16/09/01 Challenge Lady Team 3e

 

2002

07/04/2002 Challenge de l'Est, Dole 3e
19/05/2002 LBS-Cup Schwenningen (Juniors) 3e
30/6/2002 Championnats nationaux 2e
07/07/2002 Ronde du Houblon 20e
28/07/2002 Jubilaümsradrennen Prüm 1e
02/07/2002 Chp Europe Espoirs Bergamo contre-la-montre 22e
04/07/2002 Chp Europe Espoirs Bergamo course en ligne 44e
21/08 - 23/08 Albstadt Etappenrennen /juniors (étapes: 8e/6e clm/13e/13e/8e) 6e
28/08 - 01/09 Trophée d'Or (6 étapes) 46e / 17e meilleure jeune
24/09/2002 Challenge de l'Est (juniors) 2e
08/10/2002 Chp Monde Zolder contre-la-montre juniors 13e
11/10/2002 Chp Monde Zolder en ligne juniors 30e

 

2003

20/05/2003 Challenge de l'Est  ST. Urbain 3e
28/06/2003 Championnats nationaux 1e
24/07 - 27/07 Tour de la Haute-Vienne (catégorie 2.15, Dames Elites) 12e
Juillet 2003 Challenge de l'Est, Bernolsheim 1e
03/08/2003 Challenge de l'Est, Saint  Léger Vauban 4e
21/09/2003 Challenge de l'Est (Finale) Rambervilliers au scratch 2e
10/08/2003 Sparkassen Giro Bochum (catégorie UCI) 39e
17/08/2003 Championnats d'Europe à Athènes 37e

 

2004

03/04 - 04/04 Ladies Berry Classics (étapes: 14e/14e) CG 12e
18/04/04 Ronde van Gelderland 40e
24/04/2004 Triplé Trierweiler 1e
25/04/2004 Düren 15e
01/05/2004 Trophée des Grimpeurs (Coupe de France) 28e
15/05/2004 Assebroek (catégorie 1.15, Dames Elites) 3e
25/05/2004 Etoile de l'Est / Preuschdorf 4e
29/05 - 31/05 Three Days of Bedford (2e/8e/2e/4e/10e) vainqueur GPM 2e
15/06 - 19/06 Tour de la Drôme (40e/24e/29e/14e/26e) Montagne: 13e Points chauds: 11e CG 24e
27/06/2004 Championnats nationaux 1e
03/07/2004 Braunschweig 12e
04/07/2004 Braunschweig 9e
14/07 - 17/07 Tour de Bretagne (41e et 2e cl. montagne/44e et 6e montage/42e/49e/38e) Montagne final: 6e / Jeunes: 7e 37e
22/07 - 25/07 Tour de la Haute-Vienne (22e/33e/22e/18e) 17e
01/08/2004 Etoile de l'Est Gand 11e

 

2005

 17/04/2005  Karbach  33e
 24/04/2005  Queidersbach  38e
 19/06/2005  Challenge de l'Est / Seichamps / Espoirs  1e
 25/06/2005  Championnats nationaux  2e
 02/07/2005  Braunschweig (Critérium)  6e
 02/07/2005  Braunschweig (en ligne)  18e
 09/07/2005  Homburg  10e
 15/07 - 17/07  LSB Cup (19e/17e/11e)  17e
 31/07/2005  Chammenge de l'Est / St Nabord / Cadettes  3e
 07/08/2005  Sparkassen Giro Bochum (catégorie UCI)  56e
 17/08 - 19/08  Albstadt Etappenrennen  14e
 04/09/2005  Finale Challenge de l'Est à Monceau-les-Mines  3e
 07/09 - 11/09  Tour de l'Ardèche     17e meilleure jeune  41e
 18/09/2005  Chrono Champenois  11e
 22/10/2005  Cyclo-cross Lebekke (international)  10e
 01/11/2005  Cyclo-cross Oudenarde-Melden, Koppenberg (international)  9e
 13/11/2005  Cyclo-cross, Coupe du Monde à Pijnacker  24e
 20/11/2005  Frankfurt  10e
 25/12/2005  Cyclo-cross, Coupe du Monde à Hofstade  35e
 31/12/2005  Cyclo-cross, Coupe du Monde à Hooglede - Gits  38e
 08/01/2006  Championnat du Luxembourg à Kayl  1e

 

Isabelle va commencer sa saison 2006 sur route à l'occasion du club-championnat au Luxembourg, puis elle ira en Belgique pour le Championnat du monde des Universités (contre-la-montre et route). En avril elle participera aux Ladies Berry Classics en France sous les couleurs de son équipe nationale. La suite de son programme de courses n'est pas encore définitivement établie.

 

Isabelle HOFFMANN, dans quelle région courrez-vous?

Entraînement : Luxembourg, courses ; France, Allemagne, Belgique, Pays-Bas

 

- Combien d'heures par semaine vous entraînez-vous?

15-20h

 

- Combien de kilomètres par an faites-vous?

environ 15 000km

 

- Quelle roue libre utilisez-vous au cours de la saison et pourquoi ce choix? Ou bien adaptez-vous le matériel que vous utilisez en fonction des compétitions auxquelles vous participez?

J’adapte mon matériel à la compétition.

 

- Quelle denture utilisez-vous généralement (petit et grand plateau)? Quels en sont les avantages et les inconvénients?

Le petit plateau pour l’entraînement,le grand plateau pour la course !

 

- Utilisez-vous des roues 650 ou 700? Pourquoi?

J’utilise les 700.

 

- Comment fonctionnez-vous dans votre préparation? Merci de développer.

Entraînement : Lundi : Repos ou repos actif de ½ -2 h; Mardi, mercredi, jeudi : 2-4h ; vendredi : 1-2h ; samedi : 2h ou compétition ; dimanche : compétition.

 

- Avez-vous un entraîneur?

Pas d’entraîneur, parfois j’obtiens des conseils lors des compétitions.

 

- Faites-vous une coupure durant l'hiver?

Généralement, je fais 2 ou 3 semaines de repos après la saison sur route, puis je recommence. Cette année, je n’ai pas fait de coupure, j’ai commencé avec le cyclo-cross.

 

- Quelle a été votre plus grande satisfaction depuis le début de votre carrière?

La 13e place aux championnats du monde contre la montre (junior).

 

- Quelle fut votre plus grande déception?

Trophée d’Or en 2004, j’avais un manque de motivation et j’ai arrêté la course.

 

- Etes-vous issue d'une famille sportive?

 

Plus ou moins : Mon père fait du vélo, ma mère fait aussi parfois des tours à vélo et mon frère, Alex, fait un peu de tout.

 

- Vous souvenez-vous de votre premier vélo? Quel souvenir en gardez-vous? Le possédez-vous toujours?

Mon père a acheté mon premier vélo lors d’une faillite d’un magasin de sport. Alors j’ai commencé la compétition. Je le possède toujours, mais je ne l’utilise plus, car il est trop grand et trop lourd. Je l’ai donné à mon père.

 

- Pourquoi avoir choisi le vélo? Que vous apporte la pratique du cyclisme? Quelles sensations vous apporte-t-il par rapport à d'autres sports?

Le vélo offre une grande indépendance, on peut le pratiquer à chaque instant, seule ou avec des copains/ ines. Et puis on est dans la nature, on respire bien. D’autre part la pratique du cyclisme me procure un certain équilibre.

 

- Dans la mentalité française le cyclisme est un sport plutôt réservé aux hommes, comment en êtes-vous arrivé à faire de la compétition?

Depuis toujours j’étais impressionnée par les cyclistes. Cette attraction était tellement forte, que je désirais faire de la compétition.

 

- Quels obstacles avez-vous rencontrés ?

J’ai eu beaucoup de problèmes avec la Fédération de cyclisme, qui pensait que le vélo était réservé aux hommes. Cette opinion est toujours présente dans la tête de beaucoup de gens. Heureusement la Fédération luxembourgeoise a changé d’avis et l’équipe nationale des femmes a fait de belles courses dans la saison 2005. Depuis l’année 2005, on a réussi de former un team, c’est une équipe avec des filles super sympas, motivées et un staff formidable !

 

- Par rapport à votre expérience de la compétition, quels conseils pourriez-vous donner? Que faut-il faire, que faut-il éviter?

Il faut toujours garder confiance en soi. On ne doit pas se laisser décourager, car il y a des hauts et des bas.

 

Le cyclisme féminin aujourd'hui

- Pensez-vous qu'une française peut vivre de la pratique de son sport à l'heure actuelle?

Non, dans le cyclisme féminin il n’ y a pas d’argent à gagner. A part quelques exceptions, rares sont les femmes qui peuvent vivre de leur sport.

 

- Quel regard portez-vous sur le cyclisme féminin? Et en France plus particulièrement?

Le cyclisme féminin n’est pas apprécié à sa juste valeur. L’écart entre hommes et femmes est démesuré. Pour les mêmes performances les femmes obtiennent un pourboire à côté des hommes. Comme pratiquement toutes les femmes exercent une profession, leur mérite est plus grand.

 

- Selon vous, pourquoi peu de sponsors s'engagent dans votre sport alors que le tennis féminin, l'athlétisme ou d'autres sports féminins sont soutenus par des sponsors?

A cause des médias. Le cyclisme féminin est inconnu pour le grand public. Les sponsors s’engagent seulement, si on touche la grande masse.

 

- Quelle est la plus grosse somme d’argent que vous a rapporté une course ?

108€

 

- Quelles seraient selon vous les solutions à mettre en place pour développer le cyclisme féminin?

Il faut parler davantage du cyclisme féminin, il faut le présenter à la télé. Pour les spectateurs il n’y a pas de différence entre des courses hommes et femmes. Il faut le support des médias pour rendre le sport populaire.

 


 

Je ne remercierai jamais assez Isabelle Hoffmann pour sa gentillesse et sa disponibilité. Elle a en effet dû m'envoyer trois fois sa réponse en raison des problèmes d'ordinateur que j'ai eu ces derniers mois. Merci beaucoup Isabelle!

Merci aussi au webmaster du site Velopalmares qui m'a donné la photo d'illustration située dans le cadre "A la une".

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyclisme féminin - dans Interviews-Portraits
commenter cet article

commentaires