Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda

Du 05 au 10 septembre 2011: 

   9ème Tour Cycliste Féminin International de l'Ardèche (France)

Archives

23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 18:30
Depuis le temps que l'on en rêvait, nous voici entrés dans le grand bain de la saison sur route en Pays de la Loire. Certes, il y a eu le Prix de Coueron avec chez les minimes-cadettes la très belle victoire d'Iris Sachet devant sa coéquipière Christina Seiller et la très prometteuse Déborah Bernard. Certes il y a eu aussi des affrontements avec les garçons et les victoires de nos meilleures, tout d'abord le 22 mars avec le triomphe d'Iris sur Déborah à Saint-Maurice-le-Girard (patrie de Jean-René Bernaudeau) puis la victoire à Notre-Dame de Monts de Déborah, sans oublier les rencontres pistes. Mais là, avec la 1ère manche des challenges de Pays de la Loire disputée à saint-Jean de Monts c'est vraiment le réel départ de la saison.

Actuellement nous avons deux jeunes nantaises qui dominent le sujet et comme elles sont soudées comme des siamoises, inutile d'aller chercher la victoire ailleurs, Iris l'emportant devant Christina, laissant la troisième place à Déborah Bernard, qui avait préféré remporter tous les sprints intermédiaires de cette épreuve. A noter d'autres belles places en particulier celle de Justine Morinaud, une autre nantaise qui elle court sous le maillot du VC Sébastiennais.

Chez les grandes, nous avons assisté à l'arrivée victorieuse d'Annie Thomas, qui s'offrit pour ce grand rendez-vous un effort solitaire d'une quinzaine de bornes, histoire en ce début d'année de se rappeller à notre bon souvenir. Ce n'est pas toujours le cas, mais sur le circuitmontois, les aînées ont fait honneur à leur rang en offrant un spectacle de grand niveau. D'entrée de jeu Cécilia Robin n'hésita pas à forcer le destin en partant seule pour une belle échappée, tout à son mérite, elle qui a passé un mauvais hiver dû à un accident de voiture qui, lui imposant une minerve, l'obligea à l'arrêt alors que son programme d'entraînement était déjà bien avancé.

Il est évident que si nous avions de plus en plus d'équipes pros, Cécilia aurait toute sa place au sein d'un peloton élite à laquelle elle peut aspirer sans aucun complexe. Rejointe par cinq concurrentes au tour suivant, nous avions un beau plateau, outre Cécilia Robin, les présences d'Annie Thomas, Lucie Garnier, Typhen Dupras, Virginie Desjardins et Nathalie Cadol, tout aurait été plié, mais le peloton réagissait et revenait sur les échappées. Il y a eu à partir de cet instant un vrai spectacle de qualité avec des attaques incessantes nous menant sur ce final solitaire d'Annie Thomas qui franchissait la ligne avec 21 secondes d'avance sur Marion Sicot et Cécilia Robin. Lucie Garnier s'adjugeant la 4ème place devant Nathalie Cadol. De grâce les filles recommencez à nous enthousiasmer de la sorte.

Philippe MORENNES

Partager cet article

Repost 0
Published by Philippe MORENNES - dans Divers
commenter cet article

commentaires