Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda

Du 05 au 10 septembre 2011: 

   9ème Tour Cycliste Féminin International de l'Ardèche (France)

Archives

29 juin 2009 1 29 /06 /juin /2009 19:03
Encore une nouvelle qui vient endeuiller le monde du cyclisme féminin après les disparitions d'Amy Gillett, Aline Vallée, Liane Bahler, Yulia Arustamova et Zita Urbonaite ces quatre dernières années. L'ancienne championne du monde bélarusse Zinaida Stahurskaya est en effet décédée jeudi 25 juin alors qu'elle s'entrainait en vue de son championnat national. Elle a été renversée par une Honda immatriculée en Russie alors qu'elle s'éloignait de Vitebsk, sa ville natale. La voiture se dirigeait vers Orsha, conduite par une chauffarde de 42 ans qui a pris la route à contre-sens et à pleine vitesse. La voiture a percurté Zinaida Stahurskaya qui est décédée suite à ses blessures tandis que la conductrice est en soins intensifs.

Née le 09 février 1971, Zinaida Stahurskaya vient au vélo sur le tard et signe son premier contrat professionnel en 1998 sous les couleurs d'Acca Due O. Dès l'année suivante elle est 16ème du Tour de l'Aude qu'elle dispute pour l'équipe SC Michela Fanini Record Rox. Après un passage chez Gas Sport en 2001, elle rejoint pour deux saisons l'USC Chirio Forno d'Asolo, puis Bianchi Aliverti en 2005 avant de retourner chez Chirio.

Championne du monde sur route en 2000, Zinaida Stahurskaya remporte la Grande Boucle Féminine Internationale en 2002. Ce sont les deux grandes victoires, les deux plus importantes, qui resteront à son palmarès. Personnalité controversée en raison de plusieurs contrôles anti-dopage positifs, Stahurskaya remporte le Tour d'Italie et le Tour du Trentin en 2001 avant d'être déclassée. Elle sera également déclassée du Tour du Limousin qu'elle remporte en 2005 (où elle n'a pas été contrôlée positive) à cause de trois contrôles positifs intervenus cette année-là: un à Cento, un autre au Giro di San Marino et un au Giro de Bochum! D'ailleurs cette année-là elle écopera d'une suspension de deux ans et elle reviendra à la compétition en 2008.

Mais au-delà du souvenir de ses frasques extra-sportives, au moment d'évoquer la disparition d'une femme de 38 ans, l'heure est à l'émotion et à la tristesse doublées d'un sentiment de révolte et d'injustice face à cet événement qui nous rappelle les tragiques disparitions de Magali Pache en septembre 2000 et d'Amy Gillett en juillet 2005 dans des circonstances comparables.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyclisme féminin - dans News
commenter cet article

commentaires