Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda

Du 05 au 10 septembre 2011: 

   9ème Tour Cycliste Féminin International de l'Ardèche (France)

Archives

30 avril 2010 5 30 /04 /avril /2010 22:17

Championne du monde d'aviron et médaillée d'or aux JO d'Athènes (2004) avec l'équipe du Royaume-Uni de quatre de couple, Rebecca Romero s'est lancée dans une carrière de cyclisme sur piste en 2006 à cause d'une blessure qui la faisait souffir du dos et ne lui permettait plus de faire de l'aviron. Ses débuts sur la piste sont un succès. Dès le mois de décembre 2006 elle décroche la médaille d'argent de la pouruite sur la Coupe du Monde de Moscou. Elle remporte à nouveau l'argent aux championnats du monde 2007 en poursuite. La consécration arrive en 2008 lorsqu'elle décroche la médaille d'or de la poursuite aux championnats du monde en battant la tenante du titre Sarah Hammer. Elle effectue le doublé en décrochant l'or aux Jeux de Pékin, battant sa compatriote Wendy Houvenhagel avec laquelle elle décrochera le titre par équipes.

Hélàs au mois de décembre dernier elle reçoit un coup de massue sur la tête: elle qui est britannique ne pourra pas défendre son titre olympique en 2012 puisque l'épreuve de poursuite individuelle disparaît du programme des prochains Jeux Olympiques de Londres, sa ville natale. "J'étais choquée, j'ai cru que c'était une plaisanterie" a-t-elle déclaré au site metro.co.uk. "Tout à coup votre spécialité est supprimée et c'est difficile de l'admettre."

Rebecca Romero a alors étudié toutes les options qui se présentaient à elles. Elle ne voulait cependant pas arrêter sa carrière et l'idée de recommencer l'aviron ne lui a même traversé l'esprit. C'est pourquoi elle a décidé de se consacrer désormais pleinement à la route. "Techniquement et d'un point de vue psychologique c'est complétement différent" pense la championne olympique qui devra observer un temps d'adaptation plus long que pour son passage de l'aviron à la piste. "Je suis toujours dans une phase de développement. Les Championnats du Monde de septembre à Melbourne sont un objectif mais je n'ai aucune garantie de sélection. Je dois d'abord prouver que je peux rivaliser au plus haut niveau." Un nouveau défi pour l'athlète qui commence à 30 ans une nouvelle carrière.

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyclisme Féminin - dans Piste
commenter cet article

commentaires