Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda

Du 05 au 10 septembre 2011: 

   9ème Tour Cycliste Féminin International de l'Ardèche (France)

Archives

7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 17:10

Marianne Vos s'est imposée en solitaire à l'issue de la 7ème étape du Tour d'Italie en lâchant ses compagnes d'échappées dans la descente du Mortirolo. Elle conforte son maillot rose de leader en reléguant Emma Pooley , son adversaire probablement la plus dangereuse, à 2'36" au classement général. Avec quatre victoires d'étapes à son actif et un maillot de leader solidement accroché sur les épaules, la championne des Pays-Bas a d'ores-et-déjà réussi son Tour d'Italie mais d'ici dimanche tout peut encore arriver.

Cette première étape de montagne a été animée dès le kilomètre 22 lorsqu'un groupe de 9 concurrentes s'échappe, avec notamment Martine Bras (équipe des Pays-Bas), Ina-Yoko Teutenberg (HTC HighRoad Women), Lucinda Brand (AA Drink - Leontien.nl), Sara Mustonen (Hitec Product UCK), Maaike Polspoel (Topsport Vlaanderen) et Carla Ryan (Garmin-Cervélo). Le groupe ne présente pas de danger au classement général, la mieux placée étant Martine Bras. La réaction du peloton est faiblarde, d'autant plus qu'il est désorganisé par une chute, heureusement sans conséquences, impliquant entre autre l'américaine Evelyn Stevens. Dans l'ascension du Mortirolo le groupe de tête explose. Au kilomètre 98, quatre des fuyardes sont reprises par ce qui reste du peloton, lui-même fragmenté en de nombreux groupes.

Au kilomètre 101, Marianne Vos et Emma Pooley (Garmin-Cervélo) lancent les offensives. Elles sont suivies par l'américaine Mara Abbott (Diadora Pasta Zara), lauréate du Tour d'Italie l'an passé, Ashleigh Moolman (Lotto) et l'ancienne championne du monde Tatiana Guderzo (MCipollini Giambenini). Peu avant le sommet, ce qu'il reste du groupe de tête est absorbé puis lâché par le groupe des favorites. Vos passe le sommet en tête, suivie de Pooley et Guderzo tandis que leurs compagnes d'échappée ont décroché.

Bonne descendeuse, Marianne Vos va profiter des 15 kilomètres de descente pour s'envoler vers la victoire. A 4 kilomètres de l'arrivée elle a une minute d'avance sur ses poursuivantes qui sont rejointes par d'autres concurrentes. Emma Pooley sera même doublée à plusieurs reprises dans la descente. Marianne Vos s'impose avec 1'13" d'avance sur Tatiana Guderzo. Emma Pooley termine l'étape à la 5ème place, à 1'34" de Vos, mais elle conserve sa 2ème place au classement général. Tatiana Guderzo est désormais 3ème à 4'51".

Résultats de l'étape Rovato - Grosotto (122 km):

1 Marianne Vos (Hol) Nederland Bloeit 3.39'00"
2 Tatiana Guderzo (Ita) MCipollini Giambenini à 1'13"
3 Lucinda Brand (Hol) AA Drink - Leontien.nl à 1'21"
4 Judith ARndt (All) HTC HighRoad Women m.t
5 Emma Pooley (GB) Garmin Cervélo à 1'34"
6 Carla Ryan (Aus) Garmin Cervélo à 3'51"
7 Tatiana Antoshina (Rus) Gauss RDZ Ormu m.t
8 Mara Abbott (USA) Diadora Pasta Zara à 4'29"
9 Emma Johansson (Sue) HTC Product UCK  à 4'43"
10 Claudia Haüsler (All) Diadora Pasta Zara à 5'06"
...
25 Christel Ferrier-Bruneau (Fra) Gauss Rdz Ormu à 8'27"

Résultats complets

Classement général à l'issue de la 7ème étape:

1 Marianne Vos (Hol) Nederland Bloeit 19.42'36"
2 Emma Pooley (GB) Garmin Cervélo à 2'36"

3 Tatiana Guderzo (Ita) MCipollini Giambenini à 4'51"
4 Judith ARndt (All) HTC HighRoad Women à 4'54"
5 Sylwia Kapusta (Pol) Gauss RDZ Ormu à 5'40"
6 Tatiana Antoshina (Rus) Gauss RDZ Ormu à 8'06"
7 Shara Gillow (Aus) Bizkaia-Durango à 8'07"
8 Emma Johansson (Sue) HTC Product UCK  à 8'23"
9 Ruth Corset (Aus) Bizkaia-Durango à 9'10"
10 Mara Abbott (USA) Diadora Pasta Zara à 9'42"
...
15 Christel Ferrier-Bruneau (Fra) Gauss Rdz Ormu à 11'12"

Classement général complet

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyclisme féminin - dans Giro
commenter cet article

commentaires

PHILIPPE MORENNES 07/07/2011 22:44



UNE REINE AU DESSUS DES NUAGES: Jusqu' à ce jour Marianne VOS était une trés grande championne certes, mais aujourd'hui elle a franchi un sommet, dans son histoire. Deux plus exactement, le
premier en passant en tête au Mortirolo, le second en prenant le pouvoir dans la descente. Marianne en se révélant de la sorte comme grimpeuse, nous prouve que l'étendue de son art sur le
cyclisme est infini, n'oublions pas qu'elle arrive du vélo tout terrainqu'elle n' a pas fini de progresser, que son palmarés n'en est qu' a son commencement , mais de la a laisser EMMA POOLEY
comme ele l' a fait, ou pire encore MARA ABBOTT n'attire vers elle que le respect et l'admiration. Un petit mot een direction des cent vingt demoiselles qui pendant trois jours se sont affrontées
au trophée de france à Miramas ,de vives féliitations à EMELINE CORDIER, PAULINE CLOUARD , CLARA COPPONI, MAEVA PARET PEINTRE, FLORIANE BARBERIO  ou encore JADE FARGIER, LEA DEMIAUTE,
AXELLE POINEUF  ou ma chere CONSTANCE DELERIN. Des noms qui vous sont inconnus mais qui sont ceux des futures grandes championnes françaises, la relève de demain