Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Agenda

Du 05 au 10 septembre 2011: 

   9ème Tour Cycliste Féminin International de l'Ardèche (France)

Archives

11 août 2008 1 11 /08 /août /2008 14:43
Maryline Salvetat est l'une des trois françaises qui participaient ce dimanche à l'épreuve en ligne des JO de Pékin. Maryline s'alignera aussi mercredi au départ du contre-la-montre. Le journal La Dépêche est parti à la rencontre des parents de la castraise qui ont suivi la course "sans stress".

Article de la Dépêche
Repost 0
Published by Cyclisme féminin - dans JO
commenter cet article
10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 16:00
Nicole Cooke décroche l'or olympique
© Photo: Guetty Images

La médaille d'or de Nicole Cooke aux JO de Pékin n'est pas le fruit du hasard. A 25 ans, elle a déjà remporté toutes les plus grandes épreuves du monde, à l'exception des championnats du monde élites. Déjà championne de Grande-Bretagne à 16 ans, elle ne peut pas participer aux JO en 2000 en raison de son trop jeune âge (17 ans). Elle est néanmoins championne du monde junior. L'année suivante elle se fait connaître du grand public en réalisant le doublé route/contre-la-montre aux championnionnats du monde junior sur route (2001). Après une saison 2002 sous les couleurs de Pragma-Deia-Colnago au cours de laquelle elle fait de belles places d'honneur, Nicole Cooke se révèle sur la scène internationale comme une future grande championne du cyclisme féminin. Dès 2003 elle remporte la Coupe du monde en s'imposant dans 3 des 9 manches du challenge. L'année suivante elle remporte à 21 ans le Tour d'Italie. N°1 mondial en 2006, elle décroche la médaille de bronze dans l'épreuve en ligne des championnats du monde. Cette année-là elle s'impose de nouveau en Coupe du Monde et remporte la Grande Boucle Féminine qu'elle inscrit une seconde fois à son palmarès l'année suivante.

Athlète complète qui sait se préparer pour ses grands objectifs, Nicole Cooke entre dans l'histoire du cyclisme féminin en devenant la 7ème championne olympique sur route de l'histoire (l'épreuve féminine a été inscrite aux JO en 1984).

Ses principales victoires et places d'honneur:

1999:
Championne de Grande-Bretagne sur route

2000:
Championne du monde junior sur route

2001:
Championne du monde junior sur route
Championne du monde junior de contre-la-montre

2002:
Championne de Grande-Bretagne sur route
3ème de la Vuelta a Castilla y Leon
4ème du Giro del Trentino Alto Adige Sudtirol
8ème du Giro della Toscana

2003:
N°4 mondial
Championne de Grande-Bretagne sur route
Vainqueur final de la Coupe du Monde
Amstel Gold Race (CDM)
GP de Plouay (CDM)
5ème de Rund um Die Nürnberger Altstadt
8ème de Holland Ladies Tour
12ème du Giro della Toscana

2004:
Championne de Grande-Bretagne sur route
Tour d'Italie
2ème du Giro della Toscana
5ème de l'épreuve en ligne des JO

2005:
Championne de Grande-Bretagne sur route
Giro della Toscana
GP Città di Rosignano
Trofeo Alfredo Binda
GP de Wallonie
2ème de la Primavera Rosa (CDM)
3ème du championnat du monde sur route


2006:
N°1 mondiale
Championne de Grande-Bretagne sur route
Vainqueur de la Coupe du Monde
GP Castilla y Leon (CDM)
Grande Boucle Féminine Internationale
Thüringen Rundfahrt
Souvenir Magali Pache
2ème à Montréal (CDM)
2ème à Vargarda (CDM)
3ème à Plouay (CDM)
3ème du championnat du monde sur route
4ème du Rotterdam Tour (CDM)
5ème du championnat du monde de contre-la-montre
5ème du Tour de Bern (CDM)
5ème de Rund um Die Nürnberger Altstadt (CDM)
6ème du Tour des Flandres (CDM)
8ème à Geelong (CDM)

2007:
Championne de Grande-Bretagne sur route
Grande Boucle Féminine Internationale
Tour des Flandres (CDM)
Geelong Tour
Trofeo Alfredo Binda
2ème à Plouay (CDM)
5ème à Montréal (CDM)

2008:
Championne olympique sur route
Championne de Grande-Bretagne sur route
3ème de la Grande Boucle Féminine Internationale
4ème du Tour de l'Aude
Repost 0
Published by Cyclisme féminin - dans JO
commenter cet article
10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 15:00
Nicole Cooke, championne olympique, sur la BBC:
"C'était parfait. C'est un rêve qui devient réalité. Je voudrais remercier tous les gens qui ont été ici depuis le départ. J'ai travaillé tellement dur. Je suis tellement contente."
"Ce fut une course très tactique, très difficile et j'ai toujours été consciente que le groupe derrière pouvait nous rejoindre."


Emma Johansson, médaillée d'argent, à l'AFP:
"J'ai été totalement surprise par le temps. Parfois j'avais l'impression de me noyer tellement qu'il y avait de l'eau sur la route."
"Je savais que ça allait être un bon final pour moi bien que je savais que Nicole (Cooke) et Tatiana (Guderzo) faisaient aussi un bon final. J'essayais juste de me concentrer sur ma propre arrivée et de ne me soucier d'aucune autre coureuse."


Tatiana Guderzo, médaillée de bronze, à l'AFP:
"Notre plan d'équipe était d'attaquer parce que nous voulions essayer de réduire le champ afin que nous puissions arriver avec le moins de concurrentes possibles. Mais je suis heureuse avec le bronze."
L'italienne a aussi déclaré au micro de la RAI:
"Cette année a été très difficile au début, avec peu de résultats, pour ne pas dire aucun. Mais grâce à la proximité de ma famille et de mon équipe j'ai réussi à réagir et à retrouver de la poigne et de la détermination. Au final, le travail à payé en grand."

Maryline Salvetat sur Canal+:
"Quand elles sont parties, elles étaient trois ou quatre donc elles savaient très bien qu'elles pourraient aller au bout. C'est un peu un concours de circonstances. Malgré tout, je pense que c'est quand même la meilleure qui s'est imposée."

Jeannie Longo à l'AFP:
"J'ai froid, je suis gelée... J'ai fait avec les moyens du bord. Je ne voulais pas être dans une chute. On savait qu'il allait pleuvoir sur le circuit mais c'était encore plus, c'était détrempé. J'avais les jambes très raides, à la limite des crampes. Avec toutes ces attaques, ça pouvait partir et d'ailleurs ça a fini par partir. Je suis déçue. Je n'ai pas fait une grande course. C'est toujours frustrant quand on est en forme."
Repost 0
Published by Cyclisme féminin - dans JO
commenter cet article
10 août 2008 7 10 /08 /août /2008 14:18

La britannique Nicole Cooke a décroché la médaille d'or aujourd'hui dans l'épreuve en ligne des JO de Pékin. Disputée sur un parcours pluvieux de 126,4 km l'épreuve s'est conclue par un sprint à 3 où Cooke s'est imposée sur la suédoise Emma Johansson et l'italienne Tatiana Guderzo.

A quelques 8 kilomètres de l'arrivée un groupe de 5 concurrentes s'était formé: Nicole Cooke, Emma Johansson, Tatiana Guderzo, Linda Villumsen-Serup et Christiane Soeder. Nicole Cooke plaça une attaque décisive dans les 500 derniers mètres. Seules Guderzo et Johansson parvinrent à sauter dans sa roue. La britannique remporta le sprint sur ses deux adversaires alors que Soeder et Vil:lumsen se classaient respectivement 4ème et 5ème. Un premier groupe, de 10 concurrentes, terminait à 21" de Cooke. Emmené par Marianne Vos ce groupe comptait en ses rangs Christel Ferrier-Bruneau qui finit 1ère française et Maryline Salvetat. Jeannie Longo avait pour sa part animé le début de course, elle s'est classée 24ème.



Résultats:

1 Nicole Cooke (Grande-Bretagne) 3.32.24 (35.706km/h)

2 Emma Johansson (Suède)
3 Tatiana Guderzo (Italie)
4 Christiane Soeder (Autriche) 0.04
5 Linda Villumsen Serup (Danemark) 0.09
6 Marianne Vos (Pays-Bas) 0.21
7 Priska Doppmann (Suisse)
8 Paulina Brzezna (Pologne)
9 Edita Pucinskaite (Lituanie)
10 Zulfiya Zabirova (Kazakhstan)
11 Jolanta Polikeviciute (Lituanie)
12 Julia Martisova (Fédération de Russie)
13 Christel Ferrier-Bruneau (France)
14 Maryline Salvetat (France)

15 Noemi Cantele (Italie)
16 Min Gao (Chine) 0.28
17 Leigh Hobson (Canada)
18 Nicole Brändli (Suisse)
19 Anna Sanchis (Espagne)
20 Trixi Worrack (Allemagne)
21 Susanne Ljungskog (Suède)
22 Yevgeniya Vysotska (Ukraine) 0.31
23 Emma Pooley (Grande-Bretagne)
24 Jeannie Longo-Ciprelli (France) 0.33
25 Kristin Armstrong (Etats-Unis) 0.43
26 Anita Valen De Vries (Norvège) 0.53
27 Modesta Vzesniauskaite (Lituanie)
28 Joanne Kiesanowski (Nouvelle-Zélande)
29 Oenone Wood (Australie)
30 Grete Treier (Estonie)
31 Miho Oki (Japon)
32 Tatiana Stiajkina (Ukraine)
33 Amber Neben (Etats-Unis)
34 Marissa Van Der Merwe (Afrique-du-Sud)
35 Sharon Laws (Grande-Bretagne)
36 Mirjam Melchers-Van Poppel (Pays-Bas)
37 Erinne Willock (Canada) 0.59
38 Sara Carrigan (Australie) 1.01
39 Hanka Kupfernagel (Allemagne)
40 Natalia Boyarskaya (Fédération de Russie)
41 Judith Arndt (Allemagne) 1.27
42 Oksana Kashchyshyna (Ukraine) 1.49
43 Alexandra Burchenkova (Fédération de Russie)
44 Lieselot Decroix (Belgique) 4.11
45 Alessandra Giusseppina Grassi (Méxique)
46 Monika Schachl (Autriche) 4.13
47 Chantal Beltman (Pays-Bas) 4.38
48 Lang Meng (Chine) 5.18
49 Sigrid Corneo (Slovénie) 7.05
50 Alex Wrubleski (Canada) 7.12
51 Clemilda Silva (Brésil) 8.37
52 Christine Thorburn (Etats-Unis) 8.44
53 Catherine Cheatley (Nouvelle-Zélande)
54 Daniely Del Valle Garcia Buitriag (Venezuela) 11.01
55 Marta Vilajosana (Espagne)
56 Sara Mustonen (Suède)
57 Angie Sabrina Gonzalez Garcia (Venezuela)
58 Sungeun Gu (Corée) 13.35
59 Cherise Taylor (Afrique-du-Sud) 16.09
60 Yumari Gonzalez (Cuba) 19.15
61 Chanpeng Nontasin (Thaïlande) 19.27
62 Aurelie Halbwachs (Ile Maurice) 19.47
Abandons:
Heejung Son (Corée)
Vera Carrara (Italie)
Katherine Bates (Australie)
Jennifer Hohl (Suisse)

Repost 0
Published by Cyclisme féminin - dans JO
commenter cet article
9 août 2008 6 09 /08 /août /2008 16:41
1 Sara Carrigan (Australie)
2 Kate Bates (Australie)
3 Oenone Wood (Australie)
4 Chantal Beltman (Pays-Bas)
5 Mirjam Melchers-Van Poppel (Pays-Bas)
6 Marianne Vos (Pays-Bas)
7 Judith Arndt (Allemagne)
8 Hanka Kupfernagel (Allemagne)
9 Trixi Worrack (Allemagne)
10 Noemi Cantele (Italie)
11 Vera Carrara (Italie)
12 Tatiana Guderzo (Italie)
13 Kristin Armstrong (Etats-Unis d'Amérique)
14 Amber Neben (Etats-Unis d'Amérique)
15 Christine Thorburn (Etats-Unis d'Amérique)
16 Emma Johansson (Suède)
17 Susanne Ljungskog (Suède)
18 Sara Mustonen (Suède)
19 Nicole Brandli (Suisse)
20 Priska Doppmann (Suisse)
21 Jennifer Hohl (Suisse)
22 Nicole Cooke (Grande-Bretagne)
23 Sharon Laws (Grande-Bretagne)
24 Emma Pooley (Grande-Bretagne)
25 Christel Ferrier Bruneau (France)
26 Jeannie Longo-Ciprelli (France)
27 Maryline Salvetat (France)
28 Jolanta Polikeviciute (Lituanie)
29 Edita Pucinskaite (Lituanie)
30 Modesta Vzesniauskaite (Lituanie)
31 Natalia Boyarskaya (Fédération de Russie)
32 Alexandra Burchenkova (Fédération de Russie)
33 Yulia Martisova (Fédération de Russie)
34 Monika Schachl (Autriche)
35 Christiane Soeder (Autriche)
36 Leigh Hobson (Canada)
37 Erinne Willock (Canada)
38 Alexandra Wrubleski (Canada)
39 Min Gao (République Populaire de Chine)
40 Lang Meng (République Populaire de Chine)
41 Oksana Kashchyshyna (Ukraine)
42 Tatiana Stiajkina (Ukraine)
43 Yevgeniya Vysotska (Ukraine)
44 Anna Sanchis (Espagne)
45 Marta Vilajosana (Espagne)
46 Lieselot Decroix (Belgique)
47 Daniely Del Valle Garcia Buitriag (Venezuela)
48 Angie Sabrina Gonzalez Garcia (Venezuela)
49 Cherise Taylor (Afrique-du-Sud)
50 Marissa Van Der Merwe (Afrique-du-Sud)
51 Catherine Cheatley (Nouvelle-Zélande)
52 Joanne Kiesanowski (Nouvelle-Zélande)
53 Miho Oki (Japon)
54 Alessandra Giusseppina Grassi (Méxique)
55 Linda Melanie Villumsen Serup (Danemark)
56 Grete Treier (Estonie)
57 Clemilda Silva (Brésil)
58 Yumari Gonzalez (Cuba)
59 Paulina Brzezna (Pologne)
60 Zulfiya Zabirova (Kazakhstan)
61 Sungeun Gu (Corée)
62 Heejung Son (Corée)
63 Anita Valen De Vries (Norvège)
64 Chanpeng Nontasin (Thaïlande)
65 Aurelie Halbwachs (Ile Maurice)
66 Sigrid Teresa Corneo (Slovénie)
Repost 0
Published by Cyclisme féminin - dans JO
commenter cet article
8 août 2008 5 08 /08 /août /2008 16:10
Maribel Moreno renonce au grand rêve de sa vie: une participation aux JO de Pékin. Elle a en effet décidé de renoncer en raison d'une grosse crise d'angoisse. Elle s'était déjà rendue en Chine dès la semaine dernière où elle avait commencé l'entraînement sur le difficile circuit près de la Grande Muraille où aura lieu l'épreuve en ligne ce dimanche. La Fédération Espagnole de Cyclisme affirme qu'il n'y a aucun cas positif dans l'équipe féminine et insiste sur le caractère personnel de la décision de Maribel Moreno.

Maribel Moreno n'étant pas remplacée, il n'y aura donc que deux concurrentes espagnoles dans l'épreuve en ligne: Ana Sanchis Chafer et Marta Vilajosana. Elle aurait aussi dû participer au contre-la-montre, en raison de sa défection il n'y aura donc aucune concurrente espagnole.

Source: elperiodicodearagon.com
Repost 0
Published by Cyclisme féminin - dans JO
commenter cet article
5 août 2008 2 05 /08 /août /2008 16:51
Elle est depuis longtemps une des protagonistes de la saison, non seulement du Team Menikini Selle Italia Masters Color mais aussi de toute la première partie de la saison féminine. Après avoir remporté un énième titre national et le Tour du Trentin pour la 6ème fois de sa carrière, elle apprend juste après sa 5ème victoire au Tour d'Italie qu'elle n'est pas sélectionnée pour Pékin, l'intention étant de l'envoyer au mondial de Varese pour défendre les couleurs nationales. "Pour dire la vérité la nouvelle avait un peu gâché la fête pour la victoire au Giro" affirme Fabiana Luperini qui a alors décidé de prendre quelques jours de recul.

Suite à l'exclusion de Marta Bastianelli, les dirigents du cyclisme italien demandent lundi dernier à Fabiana Luperini ses disponibilités pour participer aux Jeux. Etant donné sa condition physique et vu que peu de temps s'était écoulé depuis qu'elle avait appris sa non-sélection, elle a accepté la proposition "ne résistant pas à la fascination olympique" selon ses termes.

"Peu après Mariano Amadori [ndlr: Directeur Technique National] m'a rappelé pour me communiquer que le Coni n'avait pas donné son consentement, à cause des réglements du CIO, pour l'insertion d'une athlète dans le groupe précédemment sélectionné" se désole Fabiana Luperini.

De retour de Suède où elle participait à la Coupe du Monde, elle apprend le 31 juillet, soit trois jours avant le départ de l'équipe italienne pour la Chine, que le Coni autorise la convocation d'une autre athlète, "Et là, quand on m'a annoncé pour la énième fois le voyage vers Pékin c'est moi qui ai dit non" déclare la championne d'Italie. D'ajouter: "après le premier non, celui intervenu après le Giro j'avais digéré l'exclusion. Je me suis prise une période de recul, organisant un programme qui me permette d'arriver en bonne forme au rendez-vous du Mondial de Varese. On me rappelle et on me redit non, puis on me rappelle encore. Je ne peux pas continuer à changer de prépération, en sachant qu'aux Jeux il y aura des athlètes qui se préparent depuis un an pour Pékin. C'est normal qu'il en soit ainsi. Cette année j'ai eu le Giro comme mon grand objectif et depuis janvier je n'ai pensé à rien d'autre.On ne prépare pas en trois jours une course qui suppose une implication du point de vue assurément athlètique mais aussi mental. Il aurait été bien d'aller aux Jeux en connaissant bien le tracé, en supposant le développement possible de la course."

Malgré son impressionnant palmarès, Fabiana Luperini n'a jamais été championne du monde. Le Mondial de Varese, qui se disputera dans son pays, est désormais son principal objectif, même si le tracé ne correspond pas vraiment à son profil de pure grimpeuse.

Source: Ufficio Stampa
Repost 0
Published by Cyclisme féminin - dans JO
commenter cet article
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 20:09
Déboutée de sa requête par le médiateur du CNOSF suite à sa non-sélection pour les Jo de Pékin, Edwige Pitel ne compte pas en rester là. Actuellement engagée sur le Tour de Bretagne, Edwige Pitel a répondu sur son vélo en attaquant dès le 10ème kilomètre de course mais elle fut reprise, avec Karine Gautard, à 10 kilomètres de l'arrivée.

Elle a déclaré après l'arrivée de l'étape:
"Je ne vais pas en rester là. Le conciliateur se dit incompétent pour juger du niveau sportif. Il a juste estimé que, pour la cohésion du groupe et la capacité à aider pour des performances collectives, je n'étais pas la bonne personne. Je vais donc monter un nouveau dossier avec mon avocat ce week-end et le déposer en référé."

Source: bretagne-cyclisme.com
Repost 0
Published by - dans JO
commenter cet article
18 juillet 2008 5 18 /07 /juillet /2008 16:04
Edwige Pitel avait saisi le CNOSF (Comité National Olympique et Sportif Français) après avoir été écartée de la sélection pour les Jeux olympiques. Alain Lacabarats, le conciliateur nommé par le CNOSF, a rendu sa décision hier: Edwige Pitel est déboutée de sa demande.

Dans un courrier rendu public par l'avocat d'Edwige Pitel, il écrit: "la FFC (Fédération française de cyclisme) n'apparaît pas avoir commis d'erreur manifeste d'appréciation ou méconnu sa propre réglementation en ne sélectionnant pas Mme Edwige Pitel pour les JO de Pékin." Ajoutant: "En conséquence, le conciliateur propose à la requérante de s'en tenir à la décision contestée".

Les trois sélectionnées sur route sont Jeannie Longo, Maryline Salvetat et Christel Ferrier-Bruneau.

Source: tsr.ch
Repost 0
Published by Cyclisme féminin - dans JO
commenter cet article
16 juillet 2008 3 16 /07 /juillet /2008 21:01
Fabiana Luperini, qui vient juste de remporter le Tour d'Italie, ne figure pas sur la liste des sélectionnées italiennes pour les Jeux olympiques. Cette non-sélection a provoqué, on le comprend, la colère de la transalpine: "On m'avait dit de courir au Trentin, aux championnats nationaux et au Tour d'Italie. J'ai vaincu dans chacune de ces trois occasions et sincérement je ne sais pas laquelle de ces courses n'a pas plu à ceux qui devaient décidé" a réagi Fabiana Luperini. D'ajouter: "Dommage parce que s'il est vrai que je n'ai pas d'objectifs pour septembre il est aussi vrai que l'Olympiade se court dans moins d'un mois, dommage parce que Pékin était vraiment ma course." (Source: Repubblica.it)

Fabiana Luperini a connu, à 34 ans, un début de saison exceptionnel. Championne d'Italie sur route pour la 4ème fois de sa carrière, elle décroche en juin le Tour du Trentin pour la 6ème fois, battant ainsi son propre record de victoires, avant de remporter le Tour d'Italie pour la 5ème fois, établissant à nouveau un record historique.

Repost 0
Published by Cyclisme féminin - dans JO
commenter cet article