Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Agenda

Du 05 au 10 septembre 2011: 

   9ème Tour Cycliste Féminin International de l'Ardèche (France)

Archives

28 janvier 2007 7 28 /01 /janvier /2007 21:23
Il y a trois ans à Pontchâteau, la Sarthoise Laurence Leboucher avait conquis un nouveau titre de championne du monde sous la bienveillance de sa coéquipière Maryline Salvetat, laquelle avait contrôlé le groupe des poursuivantes avant d'aller quérir la médaille d'argent. A leur descente de vélo, les deux Françaises s'étaient tombées dans les bras. Laurence Leboucher avait alors glissé dans l'oreille de sa dauphine : "l'année prochaine, ce sera pour toi." Il aura fallu attendre trois ans avant que ce vœu ne se réalise. Et c'est sur les terres flamandes que Maryline Salvetat est venue décrocher son premier titre de championne du monde. Constamment à la recherche de nouveaux défis, Maryline Salvetat avait tenu à tout miser sur le mois de janvier cette saison. Elle a fait l'impasse sur une victoire au Challenge National pour se présenter en grande condition en ce mois de janvier, qui l'a vue débuter l'année par un titre de championne de France.

Depuis un mois, Maryline Salvetat affiche une forme olympique. Elle fait partie des favorites au départ du Championnat du Monde d'Hooglede-Gits, organisé ce matin pour les Dames. Le circuit est rude. C'est un beau parcours de cyclo-cross que les Flamands ont dessiné sur 3000 mètres, et l'Allemande Hanka Kupfernagel présume d'emblée de ses forces. La numéro une mondiale attaque dès le départ. Elle est aussitôt prise en chasse par la championne du monde sortante Marianne Vos et la Sarthoise Laurence Leboucher. Les deux femmes reviennent une première fois sur l'Allemande, qui insiste et se détache pour de bon. Hanka Kupfernagel prend le large tandis qu'un groupe poursuivant s'organise dans son dos, composé de la Néerlandaise Daphny Van Den Brand, de la surprenante Américaine Katie Compton et des deux leaders de l'équipe de France Laurence Leboucher et Maryline Salvetat.

En tête, Hanka Kupfernagel creuse l'écart, mais l'Allemande s'est toutefois précipitée ce matin, et elle ne va plus tarder à en payer les frais. A mi-course, la championne commence à débourser du temps. Ses adversaires se rapprochent et profitent de son passage par le poste matériel pour la rattraper et la doubler. La Néerlandaise Daphny Van Den Brand place alors un démarrage virulent. La champione d'Europe semble cette fois en mesure d'aller conquérir le titre... sans une chute qui anéantit tous ses espoirs dans le final du Championnat. Maryline Salvetat s'engouffre dans la brèche. La Française saisit sa chance, prise en chasse par l'Américaine Katie Compton. Les favorites Van Den Brand, Kupfernagel et Vos ont disparu de la course au titre. Seule en tête, Maryline Salvetat tient le coup pour résister in extremis au retour de ses adversaires et devenir championne du monde à Hooglede-Gits devant Katie Compton et Laurence Leboucher, qui lui offre un magnifique renvoi d'ascenseur. Et un nouveau triomphe national!

Texte: © Velo101


Docteur Salvetat

Les patients de Mercues auront le privilège d'être soignés à partir de lundi par une championne du monde de cyclo-cross, le Dr Maryline Salvetat, qui va reprendre ses remplacements de médecine générale dans cette charmante commune du Lot.

Pour la Tarnaise, qui est âgée de 32 ans, le vélo se limite seulement à une passion. Son travail tourne autour de la santé, secteur dans lequel elle cumule les diplômes (médecine du sport, nutrition et podologie du sport, ostéopathie).

"En dehors des remplacements, je travaille aussi pour un laboratoire (Pierre Fabre à Castres). Je les aide à sortir une gamme de produits énergétiques et je fais des conférences. Pas plus tard qu'à Lille la semaine dernière. Cela tombait bien, c'était près du site des Championnats du monde", sourit cette jeune femme au regard pétillant d'intelligence et de fraîcheur.

Pendant l'essentiel de ses études, la Castraise a mis sa carrière sportive entre parenthèses, après avoir brillé dans les rangs juniors sur piste et sur route. Devenue médecin, elle a grimpé dans la hiérarchie du cyclo-cross jusqu'à compter quatre titres de championne de France et maintenant deux médailles mondiales (argent en 2004, or en 2007).

Intransigeante dans sa position contre le dopage, la jeune femme à la voix chantante a bien cru devoir renoncer à ses ambitions mondiales par le passé. Mais elle a surmonté ses coups de blues pour atteindre ce qu'elle croyait être devenu inaccessible.

Son compagnon, Thibaud Vassal (un bon coureur régional), et son frère Eric, l'actuel conseiller technique de Lorraine qui l'a amenée au cyclisme, ont toutes les raisons d'être fiers de cette sportive à la tête aussi bien faite que les jambes. Elle avait décroché au bac la note de 19 en latin!

Texte: © 2007 AFP / ffc.fr


Laurence Leboucher 3ème

Laurence Leboucher (FRA), 3e de la course dames: "On ne connaissait pas trop l'Américaine. Alors, j'ai préféré assurer l'or avec Maryline en me relevant derrière elle. C'était une course un peu surprenante, on s'attendait davantage à voir Vos, Kupfernagel ou Van den Brand. Notre force, c'était d'être deux à l'avant. Nous ne sommes pas très rapides au sprint, donc c'est très dur quand on se retrouve seule. Le niveau mondial s'est resserré. Cela se joue à pas grand chose. Aujourd'hui, on pensait que Kupfernagel allait être championne du monde quand elle était devant. La leçon à en tirer, c'est qu'il faut y croire jusqu'au bout."

© 2007 AFP / ffc.fr

Résultats:

1 Maryline Salvetat (France) 42.57
2 Katie Compton (USA) 0.01
3 Laurence Leboucher (France) 0.09
4 Daphny Van Den Brand (Pays-Bas) 0.31
5 Hanka Kupfernagel (Allemagne) 0.41
6 Christel Ferrier-Bruneau (France) 0.43
7 Marianne Vos (Pays-Bas) 1.12
8 Birgit Hollmann (Allemagne) 1.33
9 Helen Wyman (Grande Bretagne) 2.26
10 Linda Van Rijen (Pays-Bas) 2.42
11 Rhonda Mazza (USA) 2.49
12 Loes Sels (Belgique) 3.01
13 Susanne Juranek (Allemagne) 3.17
14 Reza Ravenstein (Pays-Bas) 3.27
15 Kerry Barnholt (USA) 3.36
16 Nadia Triquet (France) 3.46
17 Stephanie Pohl (Allemagne) 3.56
18 Sanne Cant (Belgique) 4.11
19 Vania Rossi (Italie) 4.14
20 Loes Gunnewijk (Pays-Bas)
21 Rosa Maria Bravo Soba (Espagne)
22 Milena Cavani (Italie)
23 Caroline Mani (France)
24 Gabriella Day (Grande-Bretagne)
25 Ayako Toyooka (Japon)
26 Veerle Ingels (Belgique)
27 Arenda Grimberg (Pays-Bas)
28 Claudia Siedel (Allemagne)
29 Tara Ross (Canada)
30 Rocio Gamonal Ferrera (Espagne)
31 Alessandra Fatato (Italie)
32 Deidre Winfield (USA)
33 Christine Vardaros (USA)
34 Francesca Cuccinello (Italie)
35 Hilde Quintens (Belgique)
36 Daniela Bresciani (Italie)
37 Ruth Moll Marques (Espagne)
38 Nicol Kampeter (Allemagne)
39 Katrien Pauwels (Belgique)
40 Mika Ogishima (Japon)
41 Michiko Shimura (Japon)
42 Ikumi Tajika (Japon)
43 Tatjana Kaliakina (Lituanie)
44 Kristiana Strachovic (Lituanie)

Partager cet article

Repost 0
Published by Cyclisme féminin - dans Cyclo-cross
commenter cet article

commentaires